• Interview

Maxime
Bailleul Fleuriste - Max le fleuriste

Retour au listing
max le fleuriste
Ces vidéos sont incontournables sur facebook, le fleuriste aux centaines de milliers de vues !

"Max le fleuriste" est donc en fait Maxime Bailleul, 35 ans, dans la profession depuis 20 ans.

D'un adolescent en quête de son orientation professionnelle, qui aide au magasin et se dit "pourquoi pas", avec pour objectif de dépasser celui qui lui sert d'exemple, son père, Maxime devient le phénomène remarquable des réseaux sociaux : Max le fleuriste !

Qu'y a-t-il derrière le concept de "Max le fleuriste" ?

Combien de magasin gérez-vous ?

Le concept Max le Fleuriste étant en pleine évolution, l’ouverture d’une sixième boutique est actuellement en étude très certainement à Perpignan. J’espère pouvoir très rapidement étendre le réseau en région Parisienne de manière à répondre aux demandes croissantes.

Actuellement, Max partage son temps entre 5 boutiques réparties autour de Perpignan sur les communes  de Saint-Laurent-de-la-Salanque, Canet-en-Roussillon, Saleilles, Saint-Estève et Pia. Il passe régulièrement dans ses magasins pour y travailler bien-sûr et développer pour chacune de nouvelles idées.

Qu'est-ce que la Max Academy ?

J'organise des cessions de formation pour fleuristes une fois par mois. Elles peuvent prendre la forme de démonstration : je fais, j'explique et les personnes présentes prennent des notes et font des croquis pour reproduire ce qu'elles ont vu si elles le souhaitent. Je ne suis pas certain que le transfert de ce qui est alors réalisé se fasse. J'ai donc un faible pour le second format proposé, les workshop. Tous les fleuristes présents réalisent la composition florale du jour et seront donc à même de la reproduire plus facilement.

Je ne suis pas en demande, on me sollicite à présent pour ces formations. Je vais partir 4 jours en Slovénie pour une démonstration florale avec 80 participants. Les organisateurs doivent en plus trouver un traducteur car je ne suis pas très doué pour l'anglais, comme pour l'espagnol.

Avez-vous participé à des concours fleuristes ?

Médaille d'argent pour le concours Meilleur apprenti de France ; Première place départementale et première place régionale 2002-2003 de la Coupe Espoir Interflora, Quatrième Place de France Coupe espoir Interflora 2004 ; Première place départementale et deuxième place régionale 2007-2008.

Pensez-vous à un nouveau concours floral ?

Compte tenu des projets en cours et de mon activité, j’ai choisi de cesser les concours pour le moment. Mais une future participation n’est pas exclue.

Quelle est la provenance de vos fleurs ?

Approximativement 25% des fleurs traitées dans nos boutiques proviennent de cultures françaises. J'aurais aimé vous répondre 100%, j'aurais même pu le faire (rire), mais il faut aussi répondre à la demande. La Hollande reste le pays référence dans le domaine de l’horticulture, les nombreuses variétés, la disponibilité sont des facteurs très importants pour nous.

Connaissez-vous la marque Hortisud ? 

Oui bien entendu, Hortisud est une marque récurrente que j’affectionne tout particulièrement.

Quelle est votre fleur préférée ?

Je dirais le Gloriosa, simplement pour son aspect esthétique volumineux et ses couleurs éclatantes venues directement des tropiques qui font toujours leur petit effet.

Quel est votre Leitmotiv?

Une orientation particulière ? un fil rouge dans le travail ou les magasins ?

Les mots d’ordres sont  « innovation » et « satisfaction » , le but étant de générer de l’émotion et de travailler des structures et des compositions inédites. Je suis très présent sur les réseaux sociaux, pourtant je ne les regarde quasiment pas. Je ne veux pas regarder ce que font les autres pour être certain de ne pas copier, même sans en être conscient.

« impossible n’est pas fleuriste » c’est-à-dire ? quelle ambition ?

Albert Einstein a dit « L’imagination est plus importante que le savoir », je pars donc du principe que l’innovation et le dépassement de soit doivent être le fil conducteur de toutes nos créations .

Dans mes vidéos, je souhaite créer l'envie ; l'envie du client de se faire plaisir en se procurant ce type de composition, l'envie du fleuriste qui peut avoir besoin de se remotiver ou de trouver de nouvelles idées. 

Votre première idée le matin ?

Trouver la machine à café la plus proche de toute urgence !

Un message à faire passer ?

  La fleuristerie est un domaine fabuleux…

Quel que soit le fleuriste, quand la passion et la créativité sont au centre du débat, c’est un véritable torrent d’émotions que nous offrons à nos clients.

Continuons de jouer passionnément ce rôle de messager privilégié …

Quel est votre Fleuriste de référence ?

Je dirais simplement… mon père…

C’est grâce à lui que j’ai pu découvrir ce métier qui me passionne tant.

C'est donc une histoire de famille car papa est toujours présent en boutique et en arrière boutique également, tandis que son frère vient également de rejoindre l'aventure...

Une belle continuation à Maxime Bailleul,  à retrouver sur tous les réseaux sociaux et son site internet max-le-fleuriste.fr