L’anthurium se distingue à plusieurs titres !

Diversité et intensité des coloris, excellente tenue en vase, inflorescence parfaite et formes géométriques… De quoi éveiller la curiosité.

L’anthurium appartient à la grande famille des Aracées, tout comme l’arum, et se caractérise donc par une inflorescence en épi (spadice) entourée d’une bractée (spathe), ou plus simplement en forme de coupe.

L’habitat naturel des anthuriums se situe en Amérique centrale et du sud dans les forêts chaudes et humides. Ainsi, contrairement aux autres fleurs, il ne craint nullement les excès d’humidité.

Plante de mi ombre, il pousse naturellement sous le couvert végétal ce qui oblige les horticulteurs à ombrer les serres suffisamment tôt afin d’éviter les dégâts causés par un trop fort rayonnement (décoloration de la spathe, brûlures des feuilles).

Exigent en température, il se plaît dans une ambiance nocturne de 16° C atteignant son optimum de production à 18°C

Sous ses aspects de fleur artificielle et d’apparente robustesse, l’anthurium cache une infinie fragilité.

Les fleurs doivent être mise à tremper sitôt la récolte effectuée afin d’éviter la déshydratation du spadice puis une petite fiole remplie d’eau accompagnera chaque tige vers sa destination finale. La moindre manipulation se fera avec le plus grand soin en limitant les chocs et les frottements.

Mais si il est un point primordial à respecter, c’est la température de conservation des fleurs qui sur une période prolongée ne devra pas descendre au dessous des 15°C.

Les variétés

Retrouvez toutes les variétés dans le catalogue fleurs et feuillages coupés méditerranéens

Catalogue

Moments

Moments

Titicaca

Titicaca

Nunzia

Nunzia

Chicas

Chicas

Fire

Fire

Pistache

Pistache

Santé

Santé

Sirion

Sirion

Carnaval

Carnaval

Sunglow

Sunglow

Yang

Yang

Terrasol

Terrasol

Akapana

Akapana

Tropic Night

Tropic Night

Art Floral

AU FT enthurium en fête

Anthurium en fête

Fiche technique